Back To Top
Atelier Filtz. Interview.

Interview : Atelier Filz, l’équipe qui fait bouger le design d’intérieur à Québec

Atelier Filtz. Portrait des deux co-fondateurs.
Portrait de Valérie Esthier, designer d’intérieur et d’Anthony Laliberté Vincent, designer produit, co-fondateurs d’Atelier Filtz.

 

Attention à vos yeux, l’Atelier Filz risque de vous marquer pour longtemps avec ses créations de design d’intérieur tellement dans l’air du temps et pourtant si surprenantes ! Le talent de l’agence : dessiner des lieux de commerces et de convivialité remarquables entre tous. Et comment ? Au-delà d’un génie créatif évident, les deux créateurs de l’agence aiment travailler en collaboration avec des artisans locaux, au savoir-faire unique. Le résultat ? Ils sont en train de réinventer les codes du design d’intérieur, en commençant à leur échelle, à Québec, la ville qu’ils ont choisi pour s’implanter et où on n’a pas fini d’entendre parler d’eux.

 

Restaurant Le Voisin. Design d'intérieur par l'Atelier Filz.

Vue du Restaurant Le Voisin à Québec, dessiné par l’Atelier Filz, pris en photo par Sam St-Onge.

 

Derrière le nom d’Atelier Filz, se cache un couple, Valérie Ethier et Anthony Laliberté-Vincent, deux amoureux, partageant une même passion pour l’architecture d’intérieur et le design. Après avoir fait leurs classes sur les bancs de l’université de Montréal et au sein de studios de prestige comme Lambert & Fils, ils décident d’installer leur atelier à Québec City. Et c’est grâce aux commerces qu’ils ont dessinés et aménagés sur la ville de Québec qu’ils ont su attirer mon attention. Découvrons-ensemble leur approche si singulière de la création grâce aux réponses qu’ils ont bien voulu apporter à mes questions.

 

Restaurant Le Voisin. Design d'intérieur par l'Atelier Filz.

Vue du Restaurant Le Voisin à Québec, dessiné par l’Atelier Filz, pris en photo par Sam St-Onge.

 

> Atelier Filz, voilà un nom bien original pour un studio de design d’intérieur ? Que cela signifie-t-il pour vous ? Comment cela caractérise-t-il le travail que vous réalisez au sein de votre atelier ?

 

« Filz veut dire feutre en allemand. Le feutre c’est une matière que nous affectionnons beaucoup pour son côté naturel et chaleureux. À la base, le feutre est constitué de plusieurs petites fibres de laine, qui seules ne sont pas utiles, mais une fois composées en feutre, forment une matière hydrofuge, isolante, acoustique, belle… Bref, en rassemblant les fibres ensemble, la matière devient plus que la somme de ses parties, comme notre équipe, hé hé !

Anthony a terminé sa dernière année de diplôme en architecture en Allemagne, le mot sonnait simplement bien dans nos oreilles, c’est donc un genre de clin d’oeil. Pour Québec, ça ne veut rien dire en particulier et on aime laisser place à l’interprétation.
Nous avions surtout envie d’un nom inclusif, puisque nous imaginons bien une série de collaborateurs se greffer à Atelier Filz. »

 

Le café Luzz à Québec. Design d'intérieur par Atelier Filz

La partie café du Luzz à Québec, dessiné par Atelier Filz, pris en photo par Maxime Brouillet.

 

> J’adore le travail que vous avez réalisé pour le restaurant Luzz. Pouvez-vous nous en dire plus sur ce projet et votre manière d’appréhender l’espace ?

« Scindé en deux niveaux, le local existant a complètement guidé notre réflexion. Les clientes désirant mettre en avant un « bar fraîcheur » et un « bistro gourmand », elles ne pouvaient trouver mieux en matière d’espace : une partie avant sur rue et une partie arrière, quelques marches plus bas. Notre travail consistait donc à donner une identité aux deux thèmes, tout en favorisant leur cohabitation, leur union. L’une des propriétaires vient du Mexique et sa mère s’appelle Luzz, qui signifie « lumière » en espagnol. Il y avait donc une demande claire auprès des clientes, que l’espace résonne avec fraîcheur, sans tomber dans les clichés ou le déjà-vu. Nous avons donc apporté des couleurs chaudes et festives dans le bistro, en contraste total avec le café qui lui baigne dans un espace blanc afin de faire entrer un maximum de lumière. »

 

Le bistrot Luzz à Québec. Design d'intérieur par Atelier Filz.
La partie bistrot du Luzz à Québec, dessiné par Atelier Filz, pris en photo par Maxime Brouillet.

 

> Pour le restaurant Le Voisin et le salon de coiffure chez Marcus, vous avez dessiné vous-même les luminaires qui composent pour une grande part l’univers de ces lieux hors du commun ? Comment avez-vous l’habitude de procéder pour réaliser ces éléments de design sur mesure ?

 

« Ayant naturellement une vision globale d’un projet, nous constatons que tous les détails servent dans l’expérience complète d’un espace. Ayant fait nos dents chez Lambert et fils, fabricant de luminaire montréalais, notre engouement pour les luminaires n’a fait que croître et nous utilisons aujourd’hui ces connaissances pour « boucler la boucle » dans la composition de nos projets. En général, nous sommes un peu la colle entre les différents sous-traitants et fabricants lors de la réalisation de luminaires. Nous coordonnons tous les intervenants désirés afin d’obtenir l’effet escompté. »

 

Chez Marcus, salon de coiffure. Design d'intérieur par Atelier Filtz.

Vue des luminaires dessinés par l’Atelier Filz,pour le salon de coiffure québécois Chez Marcus, pris en photo par the201.co.

 

> Avez-vous des sources d’inspiration particulières pour nourrir votre travail et vos projets ?

« Oh ! Que d’inspirations! D’un point de vue purement « design », nous estimons beaucoup le travail de plusieurs designers australiens (entre autres le studios Gram). Il y a une créativité vivifiante provenant de leur part et on prend plaisir à trouver tout ce que l’on peut pour se ressourcer. Autrement, nos clients sont une super source d’inspiration d’un point de vue humain, tout comme nos voyages et nos lectures. »

 

> Un rêve pour le studio ? Y-a-t-il un projet que vous aimeriez réaliser prochainement ou dans les années à venir ?

 

« Pour l’entreprise, nous avons le rêve de continuer à faire évoluer Atelier Filz et de nous entourer d’autres professionnels complémentaires, passionnés par le design. Nous rêvons aussi de continuer à travailler avec d’autres entrepreneurs motivés à qui l’on peut offrir un endroit idéal pour l’épanouissement de leur entreprise.

Pour le type de projets, nous aimons beaucoup de choses mais je dirais :
– Une salle de gym axée sur le bien-être avec de la verdure.
– Une auberge de jeunesse à Québec, belle comme celles que nous avons visitées en Scandinavie. Colorée et bien pensée !
– Une collection d’objets avec divers manufacturiers.
– Un chalet, pour nous, dans lequel on pourrait essayer plein d’idées qu’on n’ose pas toujours faire pour la première fois chez des clients!  😉 Quelque chose d’expérimental. »

 

Si les intérieurs dessinés par l’Atelier Filz ont cet esprit si singuliers, pleins de fraîcheurs et de modernité, ce n’est pas par hasard. Valérie et Anthony sont si dynamiques et enthousiastes : cela ne peut qu’avoir un impact positif sur le travail réalisé par l’atelier. On sent également cette volonté si chère de s’inspirer de l’histoire de leurs clients et de leurs envies pour les aider à mener à bien leurs rêves. C’est avec cette énergie que chaque projet du studio est menée à bien. Une énergie positive et contagieuse que j’adore retrouver en me rendant moi-même dans les lieux de convivialités créés par l’Atelier Filtz et que je vous souhaite à tous de découvrir à l’occasion d’un moment de détente sur Québec.